Jean baptiste Guegan était sur la scène du Casino des Palmiers à Hyères, jeudi 23 mai 2019.

Né pour être artiste

Jean-Baptiste garde un souvenir ému de son premier concert de Johnny Hallyday. La première image de ce qui allait faire vibrer sa vie, il avait tout juste 9 ans. A 14 ans, alors qu’il chante le répertoire de son idole, de karaoké en karaoké, un animateur le conforte dans sa passion : « Tu as la même voix ! » Le chemin était lancé… 3 ans plus tard, il entame une collaboration artistique pour sillonner les routes de Bretagne et offrir son talent dans les fêtes de villages, les mariages, anniversaires et autres kermesses. Cette ballade, sous le nom de « Johnny Junior », durera 17 ans.

Son idole, sa passion : plus fort que tout.
En 2012 lors d’un spectacle au casino de Pléneuf Val André, Jean-Baptiste croise un producteur, qui, impressionné par son talent, lui propose de monter un spectacle pour parcourir la France. Il décline et n’envisage pas de se produire plus loin que sa Bretagne natale tant que Johnny sera encore sur scène. Question de respect et d’admiration vis à vis de son idole. La plus belle des reconnaissances, il l’a déjà eue. Une phrase prononcée par Johnny après l’avoir visionné lors d’une prestation : « Il est de loin le plus près ». Ce cadeau, il le gardera toujours en tête.

5 décembre 2017 : le choc. Johnny s’en va, et « Johnny Junior » disparaît en même temps… l’heure est au recueillement, à la tristesse.
Jean-Baptiste devient « la voix de Johnny », véritable hommage à l’idole de tout un pays.

Photos: Yann Etesse

« 2 de 8 »