Samedi soir, près de 10 000 personnes venues de toute la région Paca ont migré vers la pelouse du stade Roger-Bataillard, afin de rencontrer l’artiste-star, qui a offert un spectacle mémorable

À chacune de ses représentations, Kendji Girac déplace les foules par milliers. Celle qui s’est déroulée dans la capitale du Centre Var n’a pas fait exception.

L’artiste, révélé par une émission de télévision, s’est produit samedi soir devant près de 10 000 personnes.

Un rassemblement sans doute inédit dans l’histoire des festivités de la commune.

Sur la pelouse du stade Roger-Bataillard, les fans, les yeux brillants et admiratifs, n’ont eu de cesse de virevolter sous la nuit étoilée.

De Maria Maria à Sonrisa, en passant par Cool, Tiago, Mi amor Mi amor, No mes mirès mas, Gitano, Conmigo, Elle m’a aimé, etc… le stade a vibré aux sons de notes chaudes et entêtantes. Sur des textes tantôt poignants, tantôt pleins d’espoir.

Sur le titre Les yeux de la mama, le jeune chanteur et guitariste a fait allumer les téléphones portables du public : un moment féerique en hommage aux mères courageuses et dévouées.

Reconnaissant, Kendji Chirac, guitare à la main, a ensuite entonné Bella, « la chanson qui m’a fait connaître. Merci Maître Gims. »

Avant d’entamer les dernières surprises du concert, Te QuemoTu vas manquer et l’incontournable Andalouse, l’interprète a présenté ses musiciens, lesquels ont tous offert de puissants solos.

Article Var Matin du 22/0/2019 sur internet

Photos: Yann Etesse

« 1 de 5 »