reine-des-neiges_141216gA l’approche des fêtes de Noel, la féérie n’attend pas ! Le dimanche 11 décembre, au Zénith Oméga de Toulon, la Reine des Neiges et ses amis ont transporté petits et grands dans leur monde à part. Juste après cette parenthèse fantastique, nous avons eu le plaisir de rencontrer Maryline Lecomte (La Reine des Neiges), Alex Bertrand ( Eden) , et Bruno Moreno (Andersen). A l’issue de plus d’une heure de spectacle, suivie d’une séance photos avec leurs petits admirateurs, c’est avec chaleur et bonne humeur qu’ils ont échangé avec nous.

Dans « LA REINE DES NEIGES, La suite des aventures », on vous propose une version inédite inspirée du conte D’Andersen. Dans cette nouvelle histoire, accompagnée de ses fidèles amis Eden et Andersen (justement !), l’héroïne mène un combat acharné pour sauver le monde du froid éternel dans lequel le méchant Winter Glacius (interprété par Yann Migliore) veut le plonger. Maryline Lecomte revient sur cette toute nouvelle lecture de La Reine des Neiges « Les gens sont contents de redécouvrir La Reine des Neiges. Celle qu’on connaît tous, ils en avaient un peu marre. Toujours la même chanson, les mêmes personnages… C’est l’occasion pour eux de découvrir une Reine des Neiges moderne, une femme d’aujourd’hui, avec ses nouveaux amis. C’est un nouveau spectacle, il y a de nouvelles chansons…C’est en fait la vraie Reine des Neiges, celle du conte d’Andersen. Il peut arriver cependant que des enfants soient un peu déroutés de ne pas retrouver certains personnages qu’ils attendent, mais on ne peut pas parler de déception. Ils sont très contents et apprécient le spectacle. On a de très belles chansons, des personnages attachants,  avec des personnalités différentes…Le méchant Glacius est complètement déjanté. Les enfants adorent ça. Beaucoup de couleurs, du visuel…Il y a vraiment tout pour oublier la version qu’on connaît le temps d’une heure dix. » 

Pas mois de treize artistes...

Maryline Lecomte (La Reine des Neiges)

 

Dans cette mise en scène exceptionnelle, un parcours empli de péripéties, semé d’embûches, sur fond de tableaux spectaculaires et de décors époustouflants. Pas moins de treize artistes assurent le show pour vous émerveiller. 

La Reine des Neiges sur scène, c’est avant tout l’histoire de rencontres et d’une grande « famille » aujourd’hui soudée, comme les artistes se plaisent à le souligner. Alors, comment cette jolie aventure a t’elle débuté? Maryline Lecomte explique  » J’ai été sollicitée par mon ami Alex Bertrand  (qui endosse le rôle d’Eden) , qui m’a dit qu’ils recherchaient le rôle principal pour cette comédie musicale et que je pouvais parfaitement correspondre à la Reine des Neiges. J’ai passé le casting et tout s’est enchaîné très vite.« 

Maryline Lecomte (La Reine des Neiges) complice avec Alex Bertrand (Eden).

 

Elle précise également  » Pour ma part, je n’avais jamais fait de comédie musicale. A la base je suis chanteuse et danseuse. Justement le côté théâtre que je ne connaissais pas, j’avais envie de l’apprendre et d’avoir une corde de plus à mon arc. L’idée de jouer la comédie me plaisait beaucoup, c’était l’occasion de saisir l’opportunité.  » Du côté d’Alex Bertrand  son amoureux à la scène,  cela s’est fait naturellement, celui-ci ayant déjà collaboré à plusieurs reprises avec le metteur en scène Nathan Guichet. « Je travaille depuis quatre ans avec lui. Il a confiance en moi, j’ai confiance en lui. J’avais déjà participé à d’autres prestations telles que « Charlie et la chocolaterie » ,  » Peter Pan », ‘La belle et la bête », « Il était une fois…« .  Bruno Moreno  alias Andersen (personnage phare également de ce spectacle) a quant à lui fait la connaissance d’Alex Bertrand sur un plateau de télévision  » On s’est rencontré lors d’une émission il y a deux ans et demi. » L’occasion de revenir sur leurs débuts médiatiques.  Tous les trois révélés au grand public par la télé-réalité, (Maryline a participé à la Star Academy. Alex et Bruno se sont quant à eux soumis aux jurés de The Voice) ils ne s’étendent pas sur cette expérience, mais reconnaissent  qu’elle a eu le mérite de « booster » leur carrière. Bruno Moreno s’exprime à ce sujet  » Ca forge. Quoi qu’on en dise, ça reste une ligne sur le CV, que l’aventure ait été dure ou plus simple, qu’on ait fait la Star Academy ou The Voice. Lorsqu’on arrive, qu’on donne notre nom de chanteur, les gens ne nous connaissent pas plus que ça. Lorsqu’on rajoute … »Qui a fait telle émission », de qualité mine de rien, tout de suite il y a un apriori positif. A partir de là, c’est du bon pour notre carrière. C’est une belle carte de visite. Si c’est bien géré, on peut donc  atterrir dans les comédies musicales, et jouer La Reine des Neiges.«  

Si c'est bien géré, on peut atterir...

Bruno Moreno (Andersen)

Ce spectacle grandiose, aujourd’hui auréolé de succès, ne cesse de s’améliorer et de prendre de l’ampleur au fil de la tournée. Les trois héros confient « On a commencé l’année dernière par une petite tournée en France à l’occasion des fêtes de Noel. Partout où on passait, on a eu de très bons retours. On a ensuite fait une tournée avec Sud Concerts. Depuis, le spectacle a encore évolué, les personnages aussi. » Une tournée qui leur permet de donner le meilleur d’eux-mêmes, au rythme soutenu, parfois éreintante mais avant tout source de bonheur . Croisant la route de nombreux bambins, ils se réjouissent de déceler quelques étoiles dans les yeux de leurs parents et ont le sentiment de toucher un public « familial ». « On a beaucoup de parents qui nous remercient d’avoir apporté du rêve à leurs petits. On dirait presque finalement que ce sont eux qui sont replongés dans leur enfance. »

Pour Maryline, Alex et Bruno, la plus belle récompense reste le regard de leurs plus jeunes spectateurs. « Ils sont très touchants. La magie, c’est même pas nous, c’est eux. «  précise Alex Bertrand.  » Ils nous donnent énormément! Ils n’ont aucun filtre, sont vraiment spontanés.«  reprend Maryline Lecomte. Bruno Moreno exprime sa fierté d’apporter de la magie aux plus jeunes. « Jouer pour des enfants est très gratifiant parce qu’on a l’impression de contribuer à quelque chose de positif. On apporte une part de rêve à des enfants qui se permettent encore de rêver. C’est très motivant.« 

On apporte une part de reve...

Dans une ambiance bon enfant, les trois artistes reviennent sur les temps forts qui jalonnent leur carrière.

Du côté des artistes, qu’en est il? Lorsqu’on joue dans la comédie musicale de La Reine des Neiges, se prend on aussi de nouveau à rêver? Laisse t’on resurgir son âme d’enfant? Alex Bertrand répond pour sa part , « Pas du tout. C’est plutôt une manière de me transférer dans un rôle et d’oublier ma vie pendant un peu plus d’une heure.«  Tous les trois s’accordent à dire qu’ils restent avant tout des adultes, et surtout des « professionnels » avec leur lot de « directives » et de « pression ». Ils ne dissimulent pas pour autant tout « l’amusement » qui émane de leur travail. « On s’éclate vraiment ! «  s’enthousiasme Maryline Lecomte. Bruno Moreno tient à souligner la notion de don et de partage .« Le fait de faire vivre cette Reine des Neiges qui est très connue, très attendue surtout par les petites filles, c’est un petit peu semblable à ce rôle paternel ou maternel. Pour eux, c’est pour de vrai ! On donne quelque chose à des enfants, qu’ils garderont, et ça nous fait du bien. C’est ça qui nous pousse à faire les choses encore mieux.  » Ses deux complices ne tardent pas à confirmer ses propos. C’est bien dans l’amour que le public leur renvoie, qu’ils ne cessent de puiser leur énergie. « On donne vraiment de nous même, physiquement, psychologiquement. Ca arrive d’être crevé, que ce soit dur, mais les enfants sont motivants, l’équipe autour de nous aussi. Tout le monde s’aime. De toute façon un artiste une fois sur scène, il doit tout donner! On est artiste avant tout parce qu’on aime donner et recevoir.« 

Pour ce qui est de recevoir justement, les artistes en chœur tiennent également à exprimer leur reconnaissance pour les gens qui les portent professionnellement. « On peut dire un grand merci à Sud Concerts. Merci également à Nathan Guichet qui a écrit le spectacle et à Yamin Dib, excellent comédien qui nous a beaucoup fait progresser. On arrive maintenant en tant que « professionnels » à ressentir les gens et à peaufiner nos personnages. La comédie musicale est en permanence évolutive. On s’adapte au public. »

Sillonnant les routes de France depuis le mois d’Octobre, La Reine des Neiges et ses amis promettent de régaler encore bien des spectateurs, puisque la tournée se poursuit jusqu’en Avril 2017. Elle passera notamment par la Suisse, la Belgique, le Maroc et le Liban, et fera escale à Paris les 27 et 28 décembre prochains au Comédia. Ils confient d’ailleurs à l’idée de jouer dans la capitale « Une petite pression supplémentaire qui n’en demeure pas moins savoureuse.« 

Une chose est sure, en ce dimanche 11 décembre 2016, toute la troupe aura réussi le pari de faire voyager le public toulonnais… Loin, très loin de la réalité. Une escapade ressourçante et conviviale, au cœur de la magie.

Retrouvez toutes les photos réalisées lors du spectacle au Zénith de Toulon dimanche 11 décembre 2016.

 

Mise en scène : Nathan Guichet assisté de Yamin Dib

Décors et conception graphique : Nathan Show World, Univup, Full Média

Costumes : Nathan Show World, Fire fly path

Musiques, paroles et livret : Nathan Guichet/Collectif Maeli Prod

Effets magiques et visuels : Marc Dosseto.